滕彪文集
[主页]->[独立中文笔会]->[滕彪文集]->[L’AVOCAT LE PLUS COURAGEUX DE CHINE]
滕彪文集
·这个时代最优异的死刑辩词/茉莉
·自救的力量
·不只是问问而已
·The use of Citizens Documentary in Chinese Civil Rights Movements
·行政强制法起草至今23年未通过
·Rights Defence Movement Online and Offline
·遭遇中国司法
·一个单纯的反对者/阳光时务周刊
·“颠覆国家政权罪”的政治意涵/滕彪
·财产公开,与虎谋皮
·Changing China through Mandarin
·通过法律的抢劫——答《公民论坛》问
·Teng Biao: Defense in the Second Trial of Xia Junfeng Case
·血拆危局/滕彪
·“中国专制体制依赖死刑的象征性”
·To Remember Is to Resist/Teng Biao
·Striking a blow for freedom
·滕彪:维权、微博与围观:维权运动的线上与线下(上)
·滕彪:维权、微博与围观:维权运动的线上与线下(下)
·达赖喇嘛与中国国内人士视频会面问答全文
·台灣法庭初體驗-專訪滕彪
·滕彪:中国政治需要死刑作伴
·一个反动分子的自白
·强烈要求释放丁红芬等公民、立即取缔黑监狱的呼吁书
·The Confessions of a Reactionary
·浦志强 滕彪: 王天成诉周叶中案代理词
·选择维权是一种必然/德国之声
·A courageous Chinese lawyer urges his country to follow its own laws
·警方建议起诉许志永,意见书似“公民范本”
·对《集会游行示威法》提起违宪审查的公开建议书
·对《集会游行示威法》提起违宪审查的公开建议书
·滕彪访谈录:在“反动”的道路上越走越远
·因家暴杀夫被核准死刑 学界联名呼吁“刀下留人”
·川妇因反抗家暴面临死刑 各界紧急呼吁刀下留人
·Activist’s Death Questioned as U.N. Considers Chinese Rights Report
·Tales of an unjust justice
·打虎不是反腐
·What Is a “Legal Education Center” in China
·曹雅学:谁是许志永—— 与滕彪博士的访谈
·高层有人倒行逆施 民间却在不断成长
·让我们记住作恶的法官
·China’s growing human rights movement can claim many accomplishments
·總有一種花將會開遍中華大地/郭宏治
·不要忘记为争取​自由而失去自由的人们
·Testimony at CECC Hearing on China’s Crackdown on Rights Advocates
·Tiananmen at 25: China's next revolution may already be underway
·宗教自由普度共识
·"Purdue Consensus on Religious Freedom"
·Beijing urged to respect religious freedom amid ‘anti-church’ crackd
·“中共难容宗教对意识形态的消解”
·非常规威慑
·许志永自由中国公民梦不碎
·滕彪维园演讲
·Speech during the June 4th Vigil in Victoria Park in Hong Kong
·坦克辗压下的中国
·呂秉權﹕滕彪赤子心「死諫」香港
·【林忌评论】大陆没民主 香港没普选?
·曾志豪:滕彪都站出來,你呢?
·June 2014: Remembering Tiananmen: The View from Hong Kong
·The Strength to Save Oneself
·讓北京知道 要甚麼樣的未來/苹果日报
·否認屠殺的言論自由?
·Beyond Stability Maintenance-From Surveillance to Elimination/Teng bia
·从稳控模式到扫荡模式
·為自由,免於恐懼越絕壑——記滕彪談中國維權路
·就律协点名维权律师“无照”执业 滕彪答德国之声记者问
·法官如何爱国?
·滕彪给全国律协的公开信
·郑州十君子公民声援团募款倡议书
·Politics of the Death Penalty in China
·What sustains Chinese truth-tellers
·在人权灾难面前不应沉默
·From Stability Maintenance to Wiping Out/Teng biao
·自由不是一個禮物,而是一個任務
·抱薪救火的严打政策
·习近平要回到文革吗?
·中国宪法的结构性缺陷
·25 years later, Tiananmen cause is still costly
·A Chinese activist: Out of prison but not free
·中国人权有进步吗?
·Activist lawyer vows to keep fighting for human rights
·高智晟:走出监狱却没有自由
·VOA时事大家谈:维权/维稳
·和平香港行動呼籲
·沉默的吶喊
·Head Off a Tiananmen Massacre in Hong Kong/Yang jianli,Teng Biao,Hu ji
·滕彪被中国政法大学除名 因参与新公民运动
· Ilham Tohti should get the Nobel peace prize, not life in prison
·受难的伊力哈木
·香港人不会接受一个假选举
· Chinese activist scholar Teng Biao on how Occupy Central affects main
·大陆法律人关于支持港人真普选和释放大陆声援公民的声明
·« Révolution des parapluies » contre Pékin / Teng biao
·We Stand With You
·从占领中环到伞花革命
·不可承受的革命之重
·中国维权运动的历史和现状
·Don’t Get Too Excited About the Investigation of Zhou Yongkang
·Sensing subversion, China throws the book at kids' libraries
·China’s Unstoppable Lawyers: An Interview With Teng Biao
·专访滕彪:中国那些百折不回的律师们/纽约书评
[列出本栏目所有内容]
欢迎在此做广告
L’AVOCAT LE PLUS COURAGEUX DE CHINE


   https://www.amnesty.be/infos/nos-blogs/blog-paroles-de-chercheurs-de-defenseurs-et-de-victimes/gao-zhisheng-disparition?lang=fr
   
   « L’AVOCAT LE PLUS COURAGEUX DE CHINE » – GAO ZHISHENG
   

   PAR TENG BIAO – SPéCIALISTE DU DROIT ET AMI DE GAO ZHISHENG
   
   Gao Zhisheng est un éminent avocat spécialisé dans la défense des droits humains en Chine. Au fil des ans, il a été persécuté, enlevé et condamné à la prison. En août 2017, il a de nouveau « disparu » et personne ne l’a revu depuis.
   
   En 2004, j’ai pris connaissance d’une lettre ouverte adressée à l’Assemblée populaire nationale appelant l’attention sur la question du Falun Gong, mouvement religieux en Chine.
   
   Voir aussi : Selon les médias officiels chinois, l’avocat défenseur des droits humains Gao Zhisheng n'a pas respecté les conditions de sa mise à l’épreuve et sera renvoyé en prison
   à ce moment-là, les adeptes du Falun Gong étaient soumis à des persécutions de grande ampleur depuis cinq ans, mais personne n’osait prendre leur défense. C’était très courageux de la part d’un avocat d’évoquer ouvertement le sujet, alors j’ai retenu son nom : Gao Zhisheng.
   
   Le mouvement en faveur des droits humains en Chine commençait tout juste à se développer. Les avocats défendant activement les droits humains n’étaient pas plus de 20. J’avais hate de rencontrer Gao et j’ai eu la chance de pouvoir le faire quelques semaines après avoir lu la lettre ouverte. Il était grand, plein d’entrain et ses traits rayonnaient de santé. Je me souviens qu’il était amical et avait de l’humour, et son rire résonnait dans la pièce. Rien ne le mettait plus en colère que l’injustice. Nous avons discuté jusque tard dans la nuit et, peu après, nous avons commencé à travailler ensemble sur des affaires relatives aux droits humains.
   
   Le premier cas fut celui de Cai Zhuohua, pasteur d’une « église domestique » à Pékin qui, avec les membres de sa famille, a été arrêté pour activités commerciales illégales après avoir imprimé de multiples exemplaires de la Bible. C’est la première fois que je voyais Gao à l’œuvre au tribunal – sa grace et son éloquence. Le tribunal n’a pas respecté le droit légal de la mère de Cai Zhuohua d’assister à l’audience et Gao a dénoncé l’attitude du juge avec ferveur. Après cela, Gao et moi-même avons souvent assisté à des messes dans des églises domestiques à Pékin et il s’est même fait baptiser par la suite.
   
   Une autre affaire fut celle de Shaanxi Oil. à l’époque, l’un des avocats de cette affaire, Zhu Jiuhu, a été arrêté et emprisonné au centre de détention de Shaanxi Yulin. Nous sommes allés le représenter et avons pris des photos à l’entrée, avant de partir. Peu après, plus d’une dizaine de policiers armés se sont précipités vers nous et nous ont interrogés sur ces photos. Ils ont cru pouvoir nous faire peur, mais nous avions l’habitude de ce genre d’interrogatoires et les avons contrés avec fermeté. Peu après, Gao a déploré : « Si c’est ainsi qu’ils traitent les avocats dans le cadre de poursuites, imaginez ce qu’ils feraient aux habitants du secteur ? »
   
   Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés chez Gao, à Jiaxian, et avons mangé des nouilles, accroupis dans la cour. Je n’oublierai jamais sa maison troglodyte, son frère taciturne et le paysage sec et aride qui nous entourait.
   
   UN MINEUR DE CHARBON DEVENU AVOCAT
   Gao Zhisheng est issu d’un milieu modeste. Son père est mort lorsqu’il avait 11 ans. à 16 ans, il a été admis dans un lycée prestigieux, mais a dû abandonner car il ne pouvait pas payer les frais de scolarité. Avant de devenir avocat à l’age de 31 ans, il a occupé divers emplois : cueilleur d’herbes chinoises dans les montagnes, mineur de charbon, soldat et vendeur de légumes, et ouvrier dans une cimenterie. Il a connu toutes sortes d’épreuves et avait une compréhension très fine des inégalités et des injustices en Chine.
   
   Lorsqu’il est devenu avocat, Gao s’est fixé quelques règles. L’une d’entre elles était qu’un tiers de ses affaires devaient être des poursuites pro bono (à titre bénévole) pour les groupes à faibles revenus. Il a déclaré [1] : « Je viens d’une famille pauvre. Je sais comment les gens pauvres se sentent, alors je sais ce que j’ai à faire… Mais aider les autres ne devrait pas être un acte de charité. »
   
   GENTILLESSE à L’éGARD DE POLICIERS EN CIVIL
   En 2005, il a écrit trois lettres ouvertes à des dirigeants chinois, révélant que les autorités torturaient systématiquement les adeptes du Falun Gong. Si d’autres ont préféré ignorer cette violation flagrante des droits humains, Gao a parcouru toute la Chine pour s’entretenir avec des adeptes de ce mouvement et défendre leurs droits.
   
   Au départ, les autorités ont fermé son cabinet. Puis, à l’hiver 2005, elles ont commencé à restreindre ses libertés personnelles – une vingtaine de policiers en civil le suivaient partout et une dizaine de voitures surveillaient le secteur autour de chez lui.
   
   « Chaque matin, en regardant par la fenêtre, je les vois sautiller sur place pour tenter de se réchauffer, racontait Gao. Mon épouse et moi-même nous sentons très mal pour eux. Alors ce matin, nous avons discuté de la manière d’apporter à ces jeunes gens de l’eau chaude. » Il a fini par fournir de l’eau chaude aux policiers en civil – non pas pour les humilier, mais par réelle sollicitude. Gao me rappelait souvent que ceux qui appliquent les ordres d’un régime autoritaire en sont également les victimes.
   
   à ce moment-là, la plupart des avocats spécialisés dans la défense des droits humains étaient basés à Pékin. Nous demandions souvent à Gao Zhisheng de faire profil bas, mais il n’écoutait jamais. Peut-être savait-il déjà qu’il était trop tard ou alors préférait-il mener une bonne lutte.
   
   Il a su gagner le respect de tous pour sa compréhension approfondie du système légal et sa compassion envers les gens. Outre de nombreux prix des droits humains, il a été nommé pour le prix Nobel de la paix à de multiples reprises. Gao Zhisheng n’est pas « l’un des » avocats les plus courageux de Chine, c’est indéniablement « le » plus courageux.
   
   ENLEVé
   En août 2006, Gao Zhisheng a été kidnappé. Il a écrit par la suite :
   
   « Un jour, je descendais la rue et j’ai tourné au coin lorsque six ou sept inconnus se sont dirigés vers moi. Soudain, j’ai senti un fort coup à l’arrière de la nuque et je suis tombé face contre terre. Quelqu’un m’a tiré d’un coup sec par les cheveux et on m’a immédiatement mis une cagoule noire sur la tête.
   
   « Quatre hommes équipés d’aiguillons à électrochocs ont commencé à me frapper sur la tête et partout sur le corps. Je n’entendais rien d’autre que le bruit des coups et ma respiration angoissée. Je me tordais de douleur à terre, essayant de ramper pour m’éloigner. [L’un d’entre eux] m’a alors envoyé une décharge dans les parties génitales. Je les ai suppliés d’arrêter, ce qui a eu pour conséquence de les faire rire et de provoquer des tortures incroyables.
   
   « J’ai senti la forte odeur d’urine nauséabonde. Mon visage, mon nez et mes cheveux empestaient. à l’évidence, mais je ne sais pas quand, quelqu’un m’avait uriné sur le visage et la tête. »
   
   Il est douloureux pour moi de lire ces mots aujourd’hui.
   
   TROUVER GAO ZHISHENG
   Au cours des 13 années qui ont suivi son enlèvement, Gao Zhisheng n’a pas connu une seule journée de liberté : il a été soumis à une disparition, enfermé ou placé en résidence surveillée. Lorsque Gao a enfin été revu en public, il avait l’air agé et fragile. Il avait perdu presque toutes ses dents. En regardant sa photo, je ne pouvais m’arrêter de pleurer.
   
   Pourtant, chaque fois, après chaque enlèvement, chaque incarcération et chaque torture, Gao Zhisheng refusait de baisser les bras.

[下一页]
blog comments powered by Disqus

©Boxun News Network All Rights Reserved.
所有栏目和文章由作者或专栏管理员整理制作,均不代表博讯立场