滕彪文集
[主页]->[独立中文笔会]->[滕彪文集]->[Le Parti communiste chinois est confronté à une série de crises]
滕彪文集
·恢复收容遣送制度等于开历史倒车
·陈光诚案凸显中国法治的困局
·暗夜里的光明之舞
·中国维权运动往何处去?
·陈光诚是如何被定罪的?(补充版)
·Crusader in a legal wilderness
·China’s blind Justice
·China's Political Courts
·以公民的姿态挺身而出/闵家桥
·“最可贵的是她有健康的公民意识”——关于公民王淑荣的对话
·“阳光宪政”的护卫者/民主与法制杂志
·要让好人走到一起,才能合力纠错——奥美定事件亲历者访谈录/南方周末
·李卫平: 被迫走出书斋的维权者——著名维权律师滕彪访谈录
·太阳城:写在第三期“名家说法”被命令取消之后
·滕彪印象/法制日报
·Rule of Law requires our consciousness and responsibility
·临沂野蛮计生与陈光诚事件维权大事记(2006-11-7)
·耻为盛世添顺骨
·中国时报专访:盼与政府互动 和平维权
·滕彪博士:精神家园的守望者/刘爽
·司法改良和公民维权——学而思沙龙的网谈
·学术、政治与生活——2006年12月17日做客沧海论坛在线交流记录
·黎明前的见证
·看看我们的朋友——致受难中的高智晟和他的妻子和孩子
·临沂警匪暴行录
·临沂野蛮计生事件及陈光诚案维权大事记(五——七)
·中国当代宪政主义者的困境和选择/林泽波
·通过汉语改变中国
·茶人滕彪/萧瀚
·崔英杰案:“慎杀时代”的第一个考验
·死刑、司法与中国人权
·废除死刑的中国语境——在第三届世界反死刑大会上的发言
·司法独立,和谐中国——2007年“两会”之际的公民呼吁/许志永 滕彪
·彻底改革司法才能避免滥用死刑
·崔英杰案,在多重反思中寻找契机
·从“两会”看赎回选票运动
·关于尽快将青岛市四方区政府违法拆迁行为纳入法制轨道的法律意见书
·青岛野蛮拆迁:袁薪玉被控放火和妨害公务案一审的当庭辩护意见
·维权书简·戴脚镣的舞者
·被遗忘的谎言——就《成都晚报》事件致中宣部长和教育部长的一封信
·滕彪:可怕的“冤案递增律”
·不是我不明白
·张敏:滕彪律师访美谈中国司法现状与维权
·萧洵:纸包子案记者被判刑引发强烈质疑
·自由亚洲电台:拾荒者遇上联防离奇死亡 孙志刚式悲剧首都重现?
·何亚福 王鑫海 杨支柱等:放开二胎倡议书
·临沂野蛮计生事件及陈光诚案维权大事记(八--九)
·一个案件的真相与两个案件的正义(附:“聂树斌案”到了最危急时刻!)
·滕彪、胡佳:奥运前的中国真相
·郑筱萸案扇了死刑复核程序一记耳光/滕彪 李方平
·“杀害自己孩子的民族没有未来!”
·关于李和平律师被绑架殴打致国务院、最高人民检察院、公安部、国家安全部的公开信(签名中)
·NO FIGHTS,NO RIGHTS——接受博闻社采访谈中国人权现状
·挽包遵信先生
·香港电台铿锵集:扣着脚镣跳舞的中国律师
·那些陌生的人们在我们心底哭泣——推荐一个短片
·关于邮箱被盗用的声明
·《律师法》37条:为律师准备的新陷阱
·保护维权律师,实现法治——采访法学博士滕彪律师/张程
·Six Attorneys Openly Defend Falun Gong in Chinese Court
·李和平 滕彪等:为法轮功学员辩护-宪法至上 信仰自由
·面对暴力的思考与记忆——致李和平
·专访滕彪律师:《律师法》2007修订与维权/RFA张敏
·The Real China before the Olympics/Teng Biao,Hu jia
·我们不能坐等美好的社会到来
·律师:维权人士胡佳将受到起诉
·胡佳被捕 顯示中國要在奧運之前大清場
·人权的价值与正义的利益
·抓捕胡佳意味着什么?
·关于《奥运前的中国真相》一文的说明——声援胡佳之一
·邮箱作废声明
·关于审查和改变《互联网视听节目服务管理规定》部分不适当条款的建议
·胡佳的大爱与大勇
·后极权时代的公民美德与公民责任
·狱中致爱人
·奥运和乞丐不能并存?
·滕彪李苏滨关于青岛于建利涉嫌诽谤罪案的辩护意见
·纽约时报社评:中国的爱国小将们
·回网友四书
·我们都来关注滕彪博士/王天成
·暴力带不来和平,恐怖建不成和谐——就滕彪、李和平事件感言/王德邦
·让滕彪回家、追究国保撞车肇事的法律责任、还被监控公民自由/维权网
·刘晓波:黑暗权力的颠狂——有感于滕彪被绑架
·Article 37 of the PRC Law on Lawyers: A New Trap Set for Lawyers
·Chinese lawyer missing after criticising human rights record
·Chinese Lawyer Says He Was Detained and Warned on Activism
·For Chinese activists, stakes are raised ahead of the Olympics
·To my wife, from jail/Teng Biao
·Beijing Suspends Licenses of 2 Lawyers Who Offered to Defend Tibetans in Court
·National Endowment for Democracy 2008 Democracy Awards
·获奖感言
·司法与民意——镜城突围
·Rewards and risks of a career in the legal system
·太离谱的现实感
·35个网评员对“这鸡蛋真难吃”的不同回答(转载加编辑加原创)
·Dissonance Strikes A Chord
·顺应历史潮流 实现律协直选——致全体北京律师、市司法局、市律协的呼吁
·但愿程序正义从杨佳案开始/滕彪 许志永
·维权的计算及其他
·我们对北京律协“严正声明”的回应
·网络言论自由讨论会会议纪要(上)
[列出本栏目所有内容]
欢迎在此做广告
Le Parti communiste chinois est confronté à une série de crises

   Le Parti communiste chinois est confronté à une série de crises
   
   Le Monde.fr | 16.03.2016 à 17h21 |
   
   Propos recueillis par Harold Thibault


   
   http://www.lemonde.fr/international/article/2016/03/16/le-parti-communiste-chinois-est-confronte-a-une-serie-de-crises_4884087_3210.html
   
   L'avocat Teng Biao au Congrès américain (Washington), le 18 Septembre, 2015, peu avant la visite du président chinois Xi Jinping aux états-Unis.
   Figure de la lutte pour le respect des droits fondamentaux en Chine, Teng Biao a défendu entre autres des victimes d’expropriations illégales, des activistes mobilisés contre le sida, des membres du mouvement spirituel Falun Gong et des dissidents tibétains. Il s’est engagé contre la peine de mort. Il a reçu en 2007 le Prix des Droits de l’homme de la République française. Pour son engagement, il a été détenu à trois reprises, torturé, et s’est vu retirer sa licence.
   
   DEPUIS LE 9 JUILLET DERNIER, PLUS DE 317 AVOCATS ONT éTé DéTENUS, INTIMIDéS OU GARDéS AU SECRET
   Ses confrères subissent une campagne de répression d’une ampleur inédite dans la Chine d’après les évènements de Tiananmen. Le secrétaire du Parti communiste et président, Xi Jinping, ne laisse aucune place à la critique et à la société civile. Depuis que ses confrères, Pu Zhiqiang et Xu Zhiyong, respectivement avocat et activiste du mouvement de vigie citoyenne ont été arrêtés, Teng Biao présume qu’il le serait à son tour s’il rentrait en Chine. Actuellement en résidence de recherche à Harvard et New York University, il était de passage à Paris, mercredi 16 mars, et critique la campagne de répression menée contre les avocats chinois depuis juillet dernier.
   
    Lire aussi : Le premier ministre chinois tente de rassurer sur fond de raidissement politique
   
   Quelle est la situation actuellement pour les avocats qui se saisissent de dossiers sensibles en Chine ?
   
   Depuis le 9 juillet dernier, plus de 317 avocats ont été détenus, intimidés ou gardés au secret. 27 sont toujours en détention, beaucoup sont sous le coup de charges lourdes, telles que l’incitation à la subversion du pouvoir de l’Etat. Deux n’ont toujours pas réapparu ; 29 sont soumis à une interdiction de sortie du territoire. De nombreuses ONG ont été fermées. La situation en Chine est très mauvaise et continue de se détériorer. En 2013 déjà, plusieurs de mes amis du nouveau mouvement citoyen ont été arrêtés. On m’a conseillé de ne pas rentrer.
   
   Comment expliquer une telle campagne de répression ?
   
   La première raison est que Xi Jinping refuse les idées d’Etat de droit et de démocratie. Il renforce le parti unique et fait de son mieux pour asseoir son propre pouvoir. La situation est que le Parti semble fort et puissant mais en réalité le PCC est confronté à une série de crises : politique, économique, sociale, à un conflit entre le peuple et le gouvernement. Le Parti lui-même connaît des luttes de pouvoir internes. Il y a une crise environnementale, la croissance économique est en baisse… Il y a aussi une crise idéologique, les gens tendent à ne pas croire la propagande communiste, même les hauts dirigeants ne croient pas à l’idéologie officielle. En contraste, le mouvement des droits de l’homme a gagné beaucoup de soutien ces dernières années. Il s’est organisé, s’est politisé et a gagné la rue. Le Parti le voit comme une menace réelle au système politique et a donc décidé de le réprimer.
   
   Peu d’avocats, d’intellectuels, d’auteurs ou de journalistes osent désormais exprimer leurs opinions. Faut-il en conclure que le mouvement pour les droits de l’homme en Chine est mort ?
   
   SUR INTERNET, DES BLOGUEURS CRITIQUENT TOUJOURS LES OFFICIELS
   On ne retombe pas à zéro. Certains avocats se saisissent toujours d’affaires sensibles. Beaucoup de nouveaux avocats se joignent à ce mouvement. Ils défendent désormais les avocats détenus. Des ONG ont été fermées mais d’autres font toujours leur travail. Sur internet, des blogueurs critiquent toujours les officiels. Le gouvernement veut tuer ce mouvement mais les gens insistent pour leur cause car dans ce système politique et légal les droits les plus fondamentaux ne sont pas garantis. Ses victimes se lèvent.
   
   La masse du peuple chinois ne semble pourtant pas se mobiliser et Xi Jinping est plutôt populaire.
   
   Même quand le mouvement pour les droits de l’homme était très actif, la majorité ne nous connaissait pas. Beaucoup de Chinois, qu’ils soient vieux ou jeunes, sont endoctrinés, ils croient tout ce que le gouvernement leur raconte. Ils n’ont pas la liberté de s’informer. Le mouvement pour les droits de l’homme progressait rapidement mais comparé à l’ensemble de la société chinoise, c’était une portion congrue. Sur ce plan, on peut d’ailleurs dire que les craintes du Parti communiste sont exagérées, il veut détruire un mouvement qui est très faible, pour éviter qu’il ne vienne à menacer le système.
   
   Lorsqu’il est monté au pouvoir, certains ont imaginé que Xi Jinping pourrait être un réformateur car son père avait incité Deng Xiaoping aux réformes économiques.
   
   IL SERAIT AUJOURD’HUI TOTALEMENT ERRONé DE VOIR EN M. XI UN RéFORMATEUR
   Quand il est devenu secrétaire du Parti et président, beaucoup ont eu cet espoir mais pas moi. Je ne crois pas qu’un dirigeant du Parti puisse apporter ce type de changement. Particulièrement pas Xi Jinping, car c’est un prince rouge (héritier d’un dirigeant historique du PCC). Sa position doit consister à suivre la règle du parti unique. Trois années se sont écoulées et il serait aujourd’hui totalement erroné de voir en M. Xi un réformateur. Il n’y a aucune incitation à la réforme politique. Toute cette répression, ce n’est pas parce qu’il est fou mais du fait d’un calcul réfléchi : s’il n’agissait pas ainsi, le pouvoir du régime serait menacé plus tôt. Il y avait déjà des campagnes de répression sous ses prédécesseurs mais il a calculé que s’il ne passait pas à un niveau plus dur, il perdrait le contrôle.
   
   Qu’est-ce qui est différent avec Xi Jinping ?
   
   ON EST PASSé D’UNE DIRECTION COLLECTIVE à UNE DICTATURE PERSONNELLE
   Il semble suivre l’exemple de Mao Zedong, de nombreux éléments montrent qu’il renforce son pouvoir personnel. On entend des chansons faisant ses louanges, ses propres vertus, et personne ne peut le défier. Il a créé des groupes de travail au sein du gouvernement central pour contourner les institutions préexistantes (Xi Jinping est lui-même à la tête de ces groupes). Après Deng Xiaoping, la gouvernance de la Chine fut placée entre les mains des 7 à 9 membres du Comité permanent du Politburo. On est passé d’une direction collective à une dictature personnelle et il recourt au culte de la personnalité. C’est une vraie différence et un signal très dangereux.
(2016/07/02 发表)
blog comments powered by Disqus

©Boxun News Network All Rights Reserved.
所有栏目和文章由作者或专栏管理员整理制作,均不代表博讯立场